novembre 24, 2015

ZéRo – poésie sonore

ZéRo

création poésie-sonore

-2013-

Textes, voix, bidouilles sonores Charly Magonza | Piano, claviers, électronique Benjamin Leleu | Basse, autres bidouilles sonores Romain Deneuville

 

Le trio de tête de ce projet s’est formé par l’envie commune d’explorer une matière sonore originale, au croisement de la musique, du texte, du bruit, de la poésie, du cri.
L’oralité comme un instrument de musique et la musique comme l’objet d’une expression orale. C’est sur le même plan que sont mis les mots et les notes, le texte et la mélodie.
Construit parfois dans une forme libre à la manière d’improvisations de jazz dans son versant le plus free, ou de façon plus écrite comme certains poètes-sonores, Zéro est le point de départ d’un projet généreux, exigeant, ouvert (sur le public et à d’autres musiciens et comédiens).

benj charlymicro

Partir de rien, de la page blanche, angoisse et excitation, c’est cette sensation de la liberté créatrice qui se laisse entendre, qu’il faut essayer de rendre palpable à chaque instant, à chaque restitution.
Un travail rythmique et organique de création et de composition, avec des partitions originales mais aussi qui, parfois, s’appuient sur des pièces marquantes de la poésie écrite et sonore du XX ème siècle (Allen Ginsberg, Bernard Heidsieck, Henri Chopin ou encore Kurt Schwitters) comme pour mieux se nourrir.
L’ouverture se fait aussi sur le spectateur, avec des formes de restitution qui peuvent dépasser le lieu habituel de représentation pour investir, par exemple, l’espace public et ainsi y faire résonner des sons d’ailleurs, une manière d’apréander autrement ce que l’on croit connaitre, ce que l’on a oublié ou abandonné. Une remise à zéro.